J’ai recompté les poings levés, caressé l’espoir.

Dans les ténèbres calculées, en attendant ma nuit, j’ai cherché la sortie.

J’ai prié pour dormir, souri pour sourire.

Je n’ai rien trouvé des miracles promis entre deux impatientes lectures.

Concentrée sur mon ventre, j’ai entamé la soie, tissé deux rêves entre d’improbables doigts.

Je n’ai rien retenu des paroles en boucle.

J’ai perdu ton temps.

Je ne suis plus seule en attendant la nuit. J’ai les bruissements d’un dehors craintif, j’ai les odeurs d’une maison immobile, j’ai la rage tranquille de plusieurs cœurs. J’ai le jour au fond de tes yeux noirs.

 

Crédits : Do Not Let Us Die In The Dark Night Of This Cold Winter

Continuons le chemin

ipsum neque. mattis suscipit consectetur libero dolor.

Pin It on Pinterest

Merci pour votre passage

Vous souhaitez faire connaître ce texte sur vos réseaux ?