Critiques – Extraits

Ce que je cite, j'y souscris, je l'embrasse, je l'incorpore. Ce que j'ai vu ou lu, je dialogue avec pour le transformer en ce qui s'incarne.

Une clarté plus près de l’os | Sur l’écriture, de Charles Bukowski

Une clarté plus près de l’os | Sur l’écriture, de Charles Bukowski

Je me mettrai les doigts au fond de la gorge pour vomir, afin d’être la plus sobre possible, la plus vide possible, quand il s’agira de les croiser, souvent affublés de leurs vidéos carrées pour sous-titrer le monde aux affreux réfractaires du littéral vexé, plat et pressé de triompher.

lire plus
Charles Bukowski | comment tout ça finira

Charles Bukowski | comment tout ça finira

Ils croient que je m’en fous, ils croient que je ne ressens rien sous prétexte que mon visage est flétri et que les yeux me sortent de la tête tandis que je parcours le journal hippique une bouteille à la main. Ils ressentent les choses de façon si CHARMANTE, les enculés, les connards, les suceurs de citron de merde aux sourires visqueux, ils ressentent COMME IL FAUT, bien sûr, seulement ça n’existe pas les bonnes façons de ressentir, et ils finiront par s’en rendre compte…

lire plus
Le consentement à la vie | sur L’abattoir de verre de J.M. Coetzee

Le consentement à la vie | sur L’abattoir de verre de J.M. Coetzee

« Je ne suis pas intéressée par les problèmes, John – ni par les problèmes ni par la solution aux problèmes. J’abhorre cet état d’esprit qui voit la vie comme une succession de problèmes soumis à l’intellect en vue de leur solution. Un chat, ce n’est pas un problème. La chatte dans le caniveau a fait appel à moi, j’ai répondu. J’ai répondu sans me poser de questions, sans me référer à une évaluation morale. »

lire plus
amet, adipiscing mi, consectetur velit, Donec Praesent id, et,