Stig Dagerman

« Il faut bien vivre » : la sentence empoisonnée

La sagesse est un jeu de cryptage. Il s’agit d’employer son existence à percevoir exactement tout ce qui n’a pas été clairement formulé, et de ne pas tenter de lui en faire de la publicité.

lire plus

Le passif résolu de Stig Dagerman

« Poème norvégien de Claes Gill : [Le personnage s’arrête] angoissé au bord du lit du fleuve Comme attendant la lumière d’un blanc ciel printanier Traversant en hâte l’obscurité de son œil Et il énonce ces mots : Je ne sais rien en dehors de ceci, Ceci seul : que la... lire plus

Dagerman, Al-Mutanabbi. Consolation à l’homme seul

Car pour souffrir et nous rebeller, pour haïr et supporter, il faut sans doute aimer l’existence. L’amertume et le désespoir n’ont de réalité qu’en devenant hommage à ce dur amour-là. Claude Montserrat-Cals, Consolation à Dagerman.  Quand je vais vers une terre... lire plus

Mes mots ont-ils touché le cœur du monde ? | Stig Dagerman

« Je peux remplir toutes mes pages blanches avec les plus belles combinaisons de mots que puisse imaginer mon cerveau. Etant donné que je cherche à m’assurer que ma vie n’est pas absurde et que je ne suis pas seul sur la terre, je rassemble tous ces mots en un livre... lire plus

Des bisons pour le coeur brisé

God may forgive me, but that’s not enough ‘Cause I gotta live with myself, ’till I’m dust Just walk on by, if we pass on the street Sometimes in battle, it’s best to retreat Dan Auerbach, Heartbroken In Disrepair « Ce que je veux dire,... lire plus