« J’appris à négliger les querelles du monde et à considérer quelle part me revenait de la confusion et de la culpabilité générales… Car on peut toujours redevenir innocent, si l’on reconnaît sa faute et sa souffrance et qu’on les supporte jusqu’au bout au lieu de mettre les autres en accusation… J’étais plongé en moi-même, tout à mon propre sort, avec le sentiment, parfois, qu’il s’agissait de celui de tous les hommes. Je retrouvais en moi la guerre et les envies meurtrières de l’univers, toute sa légèreté, toute sa lâcheté. J’avais à perdre d’abord le respect, puis le mépris de moi-même. Il fallait continuer à fixer le chaos avec l’espoir tantôt s’allumant, tantôt s’éteignant, de trouver au-delà de ce chaos la nature de l’innocence. Chaque homme éveillé à sa pleine conscience doit suivre une fois au moins ce sentier désertique – mais ce serait peine perdue que d’en parler à d’autres. »

Herman Hesse, cité par Jacques Brenner dans la préface de Siddhartha (Grasset, 1925).

Crédit: Sidney Sime (1867-1941) There Stood That Lonely, Gnarled And Deciduous Tree. Illustration from Lord Dunsany’s The Last Book Of Wonder, 1916.

Pour poursuivre la route ensemble...
Theodore M. Porter, La confiance dans les chiffres – Société et information

Quand les choses vraiment importantes paraissent arides et ennuyeuses, quelque chose d’amusant, d’une drôlerie souvent irrésistible, est en train de se passer peut-être à peine sous la surface. Je fais de mon mieux pour y emmener mes lecteurs.

Le cerf dévorant le serpent

À Stéphane M. "Les cerfs sont nommés d'après leurs cornes. Ennemis des serpents, quand ils se sentent incommodés par la maladie, ils les font sortir de leurs trous en soufflant par leurs naseaux et, sans souffrir de leur venin mortel, ils se guérissent  en les dévorant.  C'est eux qui ont > Lire plus

Pourquoi faut-il lire les Lettres du Nord ? Adieu à Boyer

Cela fit comme un cri d’oiseau étrange sur le lac désert. Savoir si l’oiseau était grand ou petit, cela ne s’entendit pas. Tarjei Vesaas, Les Oiseaux. Régis Boyer est mort le 16 juin dernier, à 84 ans, et j’ai tardé à m’en émouvoir, prise dans la course folle de ma > Lire plus

Plutôt mourir que crever ici | Paulina Dalmayer, Les Héroïques

Le cancer de Wanda ne lui laisse plus de doute : elle va en mourir, et rapidement. Abordant les soixante-dix ans sans comprendre où ils sont passés, celle qui dévora les promesses ambiguës d’une Pologne mal libérée se remémore ses amours, son métier de pédiatre, sa famille et les étapes > Lire plus

johnny hallyday road trip
Ne freine que devant Dieu – Road Trip, de Pierre Billon

Pierre Billon raconte trois road-trips en motos avec Johnny Hallyday, et nous fait rouler vers l'Ouest avec sa bande.

– 1 | Démembrement et mise à feu

Lundi 03 février 2003 Il est peut-être en train de se passer quelque chose de décisif pour moi. Comme si mon corps se façonnait, se métamorphosait douloureusement pour accepter enfin l’évidence. L’état de trouble est passé. C’est de l’amour maintenant. Il ne faut plus avoir peur des mots. Alors, si > Lire plus