Les siestes du Ranch - Extraits

Nous sommes après le repas. Tout le monde dort. Tout le monde ? Non, au Ranch, la taulière veille et cherche sur son vieux talkie à capter les êtres encore debout, en émettant en boucle les extraits les plus saillants de ses ouvrages favoris.

« Tout texte est un stock d’informations qui traversent le temps » – Gary Snyder

« Tout texte est un stock d’informations qui traversent le temps » – Gary Snyder

« Tout texte est un stock d’informations qui traversent le temps.  La statigraphie des roches, les couches de pollen dans un marécage, la croissance en cercles concentriques d’un tronc d’arbre peuvent tous être considérés comme des textes. La calligraphie des...

Les énergies démoniaques – Kenneth White, Gary Snyder, biographie poétique

Les énergies démoniaques – Kenneth White, Gary Snyder, biographie poétique

Merveille de bréviaire composé à 70% de citations de Snyder (traductions souvent inédites de White), je tourne et retourne sans cesse à ce petit livre qui m'a fait commander, de Gary Snyder, Myths&Texts (traduits par Poème pour les oiseaux au Castor Astral ) et...

« La sagesse est une chose tout à fait différente » | Ernesto Sabato, Éducation et crise de l’homme

« La sagesse est une chose tout à fait différente » | Ernesto Sabato, Éducation et crise de l’homme

Je parle de cette éducation que tout être humain devrait avoir au stade initial de son développement, c’est-à-dire quand son esprit est encore fragile, à ce moment où va se décider pour toujours ce qu’il est : mesquin ou généreux, lâche ou courageux, irresponsable ou responsable, loup pour l’homme ou au contraire capable d’agir dans l’intérêt général.

Un jugement un peu formé – Mathieu Terence, Présence d’esprit

Un jugement un peu formé – Mathieu Terence, Présence d’esprit

« Pas étonnant, si l’on s’en prend à ce cogitogramme plat, d’exprimer une pensée à la verticale d’un monde qui s’est couché. » * « Cette littérature d’ameublement, outre qu’elle dispose avec son personnel d’entretien et sa régie des émetteurs et des transmetteurs...

La civilisation des débris – Gilbert Romeyer Dherbey, Les Choses mêmes

La civilisation des débris – Gilbert Romeyer Dherbey, Les Choses mêmes

« Lorsque nous creusons le sol pour trouver les reliques des civilisations passées, nous découvrons des œuvres d’art et des objets artisanaux qui sont presque des œuvres d’art. Si un jour la postérité faisait des fouilles pour découvrir les restes de la nôtre, elle...

« Le Bien aura des crocs et des griffes » – Pierre-Henri Castel, Le Mal qui vient

« Le Bien aura des crocs et des griffes » – Pierre-Henri Castel, Le Mal qui vient

« Car la pensée du Mal pose par principe problème à tout penseur. Peut-être est-ce même, à la limite, une pensée sans penseur, parce qu'elle implique étrangement une violence mentale insensée - effractante, disons traumatique, terme savant que j'emploie non pour...

« Être humain, et une femme, ni plus ni moins » – Ida Vitale, Ni plus ni moins

« Être humain, et une femme, ni plus ni moins » – Ida Vitale, Ni plus ni moins

La poète uruguayenne Ida Vitale fête aujourd'hui ses 100 ans. Ni plus ni moins ! Mystères « Quelqu’un ouvre une porteet reçoit l’amouren plein cœur. Quelqu’un qui dort en aveugle,en sourdine, en conscience,trouve dans son rêvescintillantun signe cherché en...

Il lui manque un « dedans » – José Ortega y Gasset, La Révolte des masses

Il lui manque un « dedans » – José Ortega y Gasset, La Révolte des masses

En souvenir de José Ortega Y Gasset, mort un 18 octobre, en 1955. « Sur toute la surface de l’Occident triomphe aujourd’hui une forme d’homogénéité qui menace de consumer ce trésor. Partout l’homme-masse a surgi – l’homme-masse dont ce livre s’occupe –, un type...