Marc Aurèle

Personne ne me donnera tout ce qui me manque | Carnets actifs

Tout le beau monde actuel bute sur l’immonde absence d’accord entre les dires et les actes, de la part des autres, et surtout de ceux qui parlent.
Mais vous attendez des happy ends où il ne peut y en avoir, et de la part d’êtres dont les factions tourmentées ne cessent de croître.

lire plus

Lettre à une jeune guerrière | La Résistance d’Ernesto Sabato

Il faut aimer son coin, Clarissa, même si tu le subis. Garder, comme préconise un personnage de Proust, un « grand morceau de ciel » constamment au-dessus de toi, que ton cœur dévasté y reflète l’état réel du monde, la présence constante du mal, la difficulté de faire le bien comme de le ressentir.

lire plus

Instruis-les ou supporte-les | Marc Aurèle

Une nouvelle édition des Pensées pour moi-même de Marc Aurèle vient de paraître. Ou plutôt, la reprise identique de l’édition de 1947, traduite par A.-I. Trannoy et introduite par Aimé Puech, dans une nouvelle mise en page qui ouvre et ferme chacun des 12 livres... lire plus