Louisiane. 1995. Les inspecteurs Marty Hart et Rust Cohle quittent leur première scène de crime sordide depuis qu’ils sont partenaires.

true detective 2

« HART. Cette scène de crime, aujourd’hui, c’est le truc le plus tordu que j’ai jamais vu.  Je peux te demander un truc ?

COHLE. Ouais

HART. Tu es chrétien, pas vrai ?

COHLE.  Non.

HART. Pourquoi as-tu une croix dans ton appartement, alors ?

COHLE.  C’est une forme de méditation.

HART. C’est-à-dire ?

COHLE.  Je contemple un moment dans le jardin l’idée de permettre ma propre crucifixion.

HART.  Mais tu n’es pas chrétien. En quoi crois-tu alors ?

COHLE.  Je crois que les gens ne devraient pas parler de ces trucs au boulot.

HART.  Attends, ça fait trois mois qu’on bosse ensemble et tu ne parles jamais de toi. Aujourd’hui, avec cette nouvelle affaire, fais-moi plaisir, d’accord, je n’essaye pas de te convertir.

COHLE.  Ecoute, je me considère comme réaliste, mais en termes philosophiques, je suis ce qu’on appelle un pessimiste.

HART.  D’accord, qu’est-ce que ça veut dire ?

COHLE.  ça veut dire que je crains  dans les soirées.

HART.  Laisse-moi te dire que tu crains aussi en dehors.

COHLE.   Je crois que la conscience humaine est une tragique erreur de l’évolution. Nous sommes devenus trop conscients de nous-mêmes. La nature a créé une chose séparée d’elle, nous sommes des créatures qui ne devraient pas exister naturellement.

HART.  C’est effrayant ton histoire, Rust.

COHLE. Nous sommes des êtres piégés dans l’illusion que nous avons une personnalité propre. Cet accroissement des sens, des expériences et des sentiments, nous plonge dans l’assurance totale que nous sommes tous quelqu’un alors qu’en fait, tout le monde n’est personne.

HART.  Je ne raconterais pas ces conneries ici si j’étais toi, les gens d’ici ne pensent pas comme toi. Je ne pense pas comme toi.

COHLE.  Je pense que la seule chose honorable à faire pour les espèces est de nier la façon dont on est programmés, d’arrêter la reproduction, de marcher main dans la main vers l’extinction, une dernière fois, frères et sœurs, en choisissant de renoncer à un marché de dupes.

HART.  Quel est l’intérêt de se lever le matin ?

COHLE.   Je me dis que je suis un témoin, mais en vérité c’est la façon dont je suis programmé, comme mon absence d’inclination pour le suicide.

HART.   Chance pour moi : il fallait que je choisisse ce jour pour te connaître. En trois mois je ne t’ai pas entendu parler et..

COHLE.    Tu as demandé.

HART.   Et maintenant je te supplie de la fermer.

COHLE.    J’ai un sale goût dans la bouche ici. Aluminium, cendres, comme si on pouvait goûter la psychosphère.

HART.    J’ai une idée, faisons de cette voiture un espace de réflexion silencieuse. »

True Detective, saison 1, pilote, avec Woody Harrelson (Hart) et Matthew Mc Conaughey (Cohle).

 

Pour poursuivre la route ensemble...
Il est odieux d’inculquer aux enfants la haine du vaincu

Comment se fabrique un véritable fasciste français ? J'entends, celui qui, en 1944, se fera fusiller par la Résistance à 26 ans, après des déboires moins épiques que laborieux, consignés dans un journal à nul autre pareil, révélant une ardeur et une sensibilité troublantes ?

Saines réactions

Ceux qui se sont nourris de lettres latines et grecques se regardent en souriant pendant que les autres parlent.

Sur la digue | Hugo von Hofmannsthal

  On évoque souvent la murène du Romain Crassus. […] lorsque Crassus l’appelait, elle reconnaissait le ton de sa voix et elle nageait vers lui. […] Crassus alla même jusqu’à la pleurer et à l’enterrer lorsqu’elle mourut. Un jour que Domitius lui disait « Imbécile, tu pleures la mort d’une murène », > Lire plus

Action des démons sur ceux qui lisent

Où l’on apprend que même les plus convaincus, tel le moine Évagre le Pontique, pouvaient s’ennuyer mortellement en lisant les classiques.

À la fête

Nous avions à présent croisé six carcasses déposées sur le côté, six réveillons compromis. Le vent avait recouvert de ses poignards de glace meurtriers, en moins d’une demi heure, toute la surface visible de l’autoroute, effaçant les dernières signalétiques.

Plutôt mourir que crever ici | Paulina Dalmayer, Les Héroïques

Le cancer de Wanda ne lui laisse plus de doute : elle va en mourir, et rapidement. Abordant les soixante-dix ans sans comprendre où ils sont passés, celle qui dévora les promesses ambiguës d’une Pologne mal libérée se remémore ses amours, son métier de pédiatre, sa famille et les étapes > Lire plus